Le Blog d'Allegro Musique

Tous nos conseils pour apprendre la musique...
     
musique-frissons.png

8 phénomènes musicaux que l'on a tous vécus enfin expliqués !

Pourquoi avons-nous des chansons qui nous restent dans la tête ? Pourquoi avons-nous la chair de poule en écoutant certaines mélodies ? Des phénomènes musicaux que nous expérimentons tous, mais pourquoi ? Après les 8 effets surprenant de la musique sur notre cerveau, voici des explications à 8 de ces questions que nous nous sommes tous posées un jour !

 

 

J’ai une chanson dans la tête 

chanson en tete

Que ce soit une musique de publicité ou un hit qui passe trop souvent à la radio, vous avez sûrement déjà vécu cette expérience désagréable de chanson coincée dans la tête. C’est d’ailleurs un phénomène difficile à étudier car cela peut arriver à n’importe quel moment, souvent quand votre esprit est ailleurs ou quand il est concentré sur une tâche répétitive. Comme vous l’imaginez, ce ne sont pas des conditions faciles à reproduire dans un laboratoire. Toutefois, l’un des facteurs déclencheurs serait d’entendre une chanson un très grand nombre de fois dans un temps très court. Alors, pas de remède miracle mais il semblerait que le meilleur moyen de s’en débarrasser serait de soigner le mal par le mal : réécouter la chanson maudite !

Ma voix est différente sur un enregistrement 

enregistrement voix.png

Vous ne reconnaissez pas votre voix sur les enregistrements ? Vous n’êtes pas les seuls ! Les scientifiques pensent que ce phénomène est dû au fonctionnement de notre oreille. Quand vous parlez, vous entendez votre voix ET les vibrations de vos cordes vocales passer depuis votre gorge et votre bouche jusqu’à vos oreilles internes. Ces vibrations sont généralement de basse fréquence, ce que vous êtes habitués à entendre. Quand vous enregistrez votre voix, vous entendez seulement le son propagé par l’air, c’est pourquoi vous avez l’impression d’avoir une voix beaucoup plus aigüe !

Je chante faux, n’ai-je donc aucune oreille musicale ?

Chanter faux

Il y a une différence entre ne pas avoir l’oreille musicale et ne pas avoir appris à chanter. L’impossibilité à suivre une mélodie ou différencier les tons est appelée « amusie », les chercheurs indiquent que cela arrive à environ une personne sur vingt. Il est possible que l’amusie soit reliée au cerveau dès la naissance, mais il est bien plus probable que le manque d’entrainement musical est en cause.

Je n’ai aucun sens du rythme 

absence-de-rythme.png

Similaire à l’incapacité de suivre une mélodie, certains trouvent difficile de garder un rythme lorsqu’ils jouent.  Et s’ils n’ont aucun mal à marquer un rythme en silence, ils ne peuvent pas synchroniser leurs mouvements avec les sons. Les scientifiques pensent que cela est dû à une anormalité dans les connexions cérébrales et les rythmes biologiques internes. Le remède ? Beaucoup d'entrainement et de la bonne volonté.

Cette musique me donne la chair de poule, pourquoi ? 

frissons musique

C’est ce que les scientifiques appellent le frisson musical. Cette expérience implique une libération de dopamine, la molécule du bonheur dans le cerveau lorsque l’on écoute une chanson ou une mélodie qui nous touche, ce qui nous donne la chair de poule

Cette chanson me rappelle plein de souvenirs

musique et souvenirs

Il existe un lien entre musique et souvenir mais nous en savons encore assez peu sur celui-ci. En effet, la musique mélange des expériences émotionnelles avec du texte et une signification qui sont stockés à différents endroits du cerveau. C’est d’ailleurs pourquoi parfois on ne se souvient pas du titre d’une chanson et de ses paroles mais on se rappelle parfaitement de sa mélodie et inversement !

Pour moi, pas de sport sans musique ! 

sport en musique

Une récente étude sur la musique pendant le sport met en évidence que celle-ci sert de distraction sur l’effort physique et la fatigue. De plus, la musique influence votre corps pour qu’il bouge selon le rythme des chansons, ce qui garde vos mouvements constants et aide à utiliser l’énergie plus efficacement.

J’aime les chansons tristes, est-ce grave ? 

Infographie n°3-02-2.png

Les psychologues montrent que la libération des hormones oxytocine et prolactine sont une raison pour laquelle nous écoutons certaines chansons tristes en particulier. Ces hormones, impliquées dans la création et la préservation du lien social, jouent aussi un rôle dans l’attachement amoureux. L’identification émotionnelle avec les chansons tristes est une part importante de notre capacité à compatir et créer du lien avec les autres.

 

 

Les vertus de la musique

Previous Next

Recevez chaque semaine nos meilleurs articles

     

Recevez chaque semaine nos meilleurs articles !

Documentation
 

Recevez immédiatement notre documentation et nos tarifs

Etre rappelé
par nos
conseillers >

Nos derniers articles