Blog Allegro Musique

Tout savoir sur la musique à domicile

     
méthode dalcroze

Apprendre la musique aux enfants grâce à la Méthode Dalcroze

Cela fonctionne plutôt bien et à l’échelle mondiale, désormais, car plus qu’une méthode pour donner envie d’apprendre la musique aux enfants, la Méthode Dalcroze, propose l’éveil et l’accord à la musique, au bon tempo, via le corps autant que l’esprit :  créée voici près d’un siècle par le compositeur Suisse Emile-Jacques Dalcroze, elle s’exporte depuis une dizaine d’années en Europe et en Asie avec la rapidité d’une Rytmique de Samba !

La méthode Dalcroze, en quoi consiste-t-elle ?

Certains s’étonnent du manque de formateurs et d’éducateurs, en France, de cet enseignement atypique, si prisé chez nos voisins : Grande-Bretagne, Belgique, Suisse, et Extrême-Orient. Pour ceux qui ne font pas partie du « sérail », peut-être faudrait-il informer et rappeler ce qu’est, fondamentalement, la Méthode Dalcroze :

A la fin du 19ème Siècle et dans la première moitié du 20ème, le compositeur suisse compte parmi ses élèves des artistes ou créatifs réputés : le compositeur Arthur Honegger mais aussi l’architecte Le Corbusier, ou les écrivains Georges-Bernard Shaw et Paul Claudel, pour ne citer qu’eux. Alors ? Pourquoi des monstres sacrés du monde artistique aux expressions diverses – musique, littérature, architecture, – venaient-ils le rejoindre à Hellerau, dans son Institut ouvert en 1915 en Allemagne ? Pour  des créateurs illustres au génie déjà affiché et affirmé, c’était, toutes réalisations artistiques confondues, la possibilité de reprendre goût à leur Art, d’en retrouver les vraies racines, et, à nouveau  exprimer la spontanéité de l’expression initiale de leur talent réapproprié.

Considérée et adaptée avec les décennies, comme une méthode alternative aux Conservatoires Classiques, la Rythmique Dalcroze, rattachée à l’Ecole Publique dans d’autres pays, propose de faire redécouvrir à l’enfant – et bien souvent aux adultes – le plaisir de pratiquer sa discipline personnelle au travers d’autres activités, échanger, participer, librement, s’amuser tout en apprenant, hors du carcan rigide de l’enseignement usuel codifié,– chant, pratique d’un instrument, danse – et  lui redonner un Second Souffle souvent oublié, ou parfois jamais véritablement impulsé.

Apprendre la musique autrement

Déjà installés dans le parcours musical, instrumentalisé par la barre fixe et les gammes, beaucoup, après des engouements prometteurs, ont oublié l’émotion pure et le plaisir qui les a menés dans la salle du conservatoire la première fois.   

Les jeunes artistes en herbe doués pour la Clé de Sol mais fâchés avec le bon tempo, vont se libérer grâce à un enseignement basé sur le partage de ses acquis et l’élan du corps, libre de toute entrave corsetée de l’enseignement traditionnel, trouver un équilibre naturel entre « savoir et ressentir ». Alliant l’expression corporelle et orale enrichissante pour se dénouer et se relâcher pleinement, le but de la Rythmique Dalcroze implique que  l’Art Enseigné ne soit plus une dominante cérébrale mais une pédagogie unifiant les bases de la gestuelle naturelle et  la rythmique des sons et des mots. L’enfant – l’adulte également -  parvient enfin à mettre des mots sur des sons, des émotions, en se mêlant à l’écoute d’autres rythmes, en s’y intégrant, ou les choisissant, sous forme de Récréation Collégiale soigneusement mise en scène, tenant compte de l’impromptu, du rire et de la nouveauté qui s’inscrit dans le regard et l’intérêt soudain du participant. 

méthode dalcroze.jpg

Une méthode qui fait ses preuves

La Rythmique Dalcroze, plus qu’une méthodologie, donne tout son sens à la liberté sensorielle, au créatif instinctif au sein d’un ensemble mêlant adultes et enfants, et procure dans l’engagement corporel dansé, chanté, la densité de l’expression physique face au réceptacle du groupe.

 Pédagogie décompressante bénéfique pour les étudiants classiques qui « butent » sur leur schéma scolaire et s’ouvrent à cette formulation récréative,  invitation  à redécouvrir « les bons rythmes » - lent, fort, vite, doux – on souffle, on s’arrête, on reprend – l’importance d’une phrase ponctuée aux bons endroits pour la comprénsion de la lecture -  au travers d’exercices sous formes de contes animaliers ou de jeux interactifs. 

Apprendre à jouer de la musique

Général

Previous Next

Recevez chaque semaine nos meilleurs articles

     

Recevez chaque semaine nos meilleurs articles !

Documentation
 

Recevez immédiatement notre documentation et nos tarifs

Etre rappelé
par nos
conseillers >