Apprendre le violon, est-ce inaccessible ?

Allegro Musique - cours de musique à domicile

CONTACTEZ-NOUS

Apprendre le violon, est-ce inaccessible ? ...

Aux yeux du plus grand nombre, le violon est le plus prestigieux de tous les instruments. Pourvoyeur d’émotions par excellence, il passionne autant qu’il intrigue. Pourtant, de nombreux mélomanes n’osent pas se lancer dans son apprentissage. Trop complexe pour les uns, long et ingrat pour les autres, il ne dépasse souvent pas le stade du fantasme. Mais jouer du violon est-il vraiment inaccessible ?


Elevé au rang de roi des instruments
, considéré dans l’imaginaire collectif comme le plus dur, le plus beau : le violon est l’instrument qu’il faut mériter. Nombreux sont ceux à ne pas franchir le pas, de peur de ne pas être à la hauteur. Le violon doit principalement cette croyance à la musique classique. Il est vu comme un instrument d’orchestre, seulement manié par des musiciens de haut niveau qui ne jouent que de la musique savante. En somme, réservé à l’élite.

cours-violon-enfant

Cette vision n’a en réalité pas lieu d’être, puisqu’il est prisé partout à travers le monde, et absolument pas seulement par les musiciens classiques. Au contraire, il est usité dans bien des cultures, notamment populaires, se montrant aussi indispensable dans la gigue écossaise et la musique tzigane que dans les blockbusters américains et les bals dansants.

Le violon doit aussi cette réputation à son coût. Les prix s’envolent vite et atteignent facilement plusieurs milliers d’euros. Mais comme pour tout autre instrument, la gamme s’étend du très abordable au plus dispendieux. Entre un premier prix à 100 euros et un Stradivarius à 2 millions, le choix est vaste. Sans parler de la location, très courante chez les débutants et  qui donne la chance de pouvoir commencer sur un violon de bonne qualité pour un coût très raisonnable.

En savoir + sur nos cours
Le violon est-il si difficile ?

Le violon est perçu comme l’instrument le plus compliqué à maîtriser. Cette réputation est en bonne partie due à son manche qui est dénué de frettes, contrairement à d’autres instruments à cordes comme la guitare. Il s’agit là de la première difficulté rencontrée lors de l’apprentissage.

Les frettes sont des barres en métal disposées le long du manche permettant de diviser le champ sonore en demi-tons, et qui correspondent aux hauteurs de note communément admises par notre système (do, fa…). Grâce à elles, il est possible de créer des sons justes sans aucune pratique ni connaissance. Le même principe se retrouve sur la plupart des instruments, avec par exemple les touches du piano ou les trous de la flûte.

L’absence de frettes sur le violon implique la nécessité de placer ses doigts sur le manche dans des positions très précises, sous peine de jouer faux. Cependant, dans cette difficulté réside aussi un avantage. Si obtenir un son juste sur un instrument fretté est évident, un décalage d’un millimètre au mauvais endroit sur le manche peut avoir pour effet de déclencher une note décalée d’un demi-ton. A l’inverse, la configuration du violon fait qu’il est quasiment impossible de jouer parfaitement juste. Ce qui implique qu’une fois les positions sur le manche maîtrisées, poser son doigt légèrement en deçà de l’emplacement voulu n’entraînera qu’un décalage minime par rapport à la note voulue.

Il est vrai que le violon n’est pas le plus facile à prendre en main. Prendre des cours de violon est un chemin parfois long et fastidieux. Seulement, au contraire d’autres instruments, les débuts sont la période la plus difficile. Mais une fois que les blocages habituels comme la justesse où la tenue de l’archet sont dépassés, la progression devient beaucoup plus rapide et vous entendre jouer à votre goût sera un grand soulagement. Tandis que là où le piano et la guitare offrent l’opportunité de très vite se faire plaisir, c’est au contraire avec le temps que la progression deviendra plus difficile et les moments de stagnation plus fréquents.

 

Le violon au conservatoire

De nombreux conservatoires imposent un cursus de théorie musicale de 2 ans avant de pouvoir commencer la pratique d’un instrument classique. Cette obligation s’inscrit dans la démarche élitiste du conservatoire à l’ancienne : le plaisir vient après, pas pendant la formation. Une grande motivation est nécessaire pour s’accrocher, d’autant plus que les notions de solfège sont plus facilement assimilables avec un instrument entre les mains. Il faut donc bien réfléchir à son projet avant de rentrer au conservatoire. Si vous opérez dans le cadre d’un projet à long terme avec de fortes ambitions, vous pouvez envisager cette option pour la rigueur qu’elle vous enseignera. En revanche, si votre optique est de vous faire plaisir avant tout, passez votre chemin. Il est tout à fait possible de très bien jouer du violon sans l’avoir appris ‘’dans les règles de l’art’’. Renseignez-vous tout de même auprès de votre conservatoire, car la méthode d’enseignement peut différer de l’un à l’autre et il est envisageable que l’on vous y propose de démarrer directement avec un professeur de violon.

 Nouveau call-to-action 

Les enfants et le violon

Le violon est un instrument particulièrement exigeant qui demande beaucoup de rigueur et de patience pour être maîtrisé. En apparence, pas très adapté aux enfants ! Il faudra veiller à ce que la pratique reste un plaisir. Imposer une activité à un enfant n’est d’ailleurs jamais productif : sans envie, il lui sera difficile de fournir des efforts. Mais l’apprentissage d’un instrument, et d’autant plus du violon, est particulièrement enrichissante personnellement : goût de l’effort, rigueur, autonomie, persévérance, ouverture d’esprit, aiguisement des sens, coordination, conscience du corps… Autant de points capitaux dans le bon développement de l’enfant !

Il n’est jamais trop tôt pour apprendre. Nombre de violonistes ont débuté très jeune, certains enfants sont même des virtuoses ! Les professeurs de violon définissent 5 ans comme étant l’âge idéal pour démarrer. A cet âge-là, les enfants présentent des capacités cognitives très élevées qui leur permettent d’assimiler très vite  ce qui demanderait beaucoup de temps à un adulte.

 

Apprendre le violon à l’âge adulte

Il existe une légende selon laquelle il est quasiment impossible de se mettre à la musique une fois passée l’enfance. Autrement dit, qu’il serait absurde de vouloir débuter le violon à l’âge adulte. Beaucoup de gens s’interdisent de se lancer à cause de cette croyance trop répandue, alors qu’elle se base sur des faits erronés. Sous prétexte que les enfants progressent généralement plus vite, il serait impossible de commencer à l’âge adulte ?

Démarrer le violon ou tout autre instrument est possible à n’importe quel âge, pour peu qu’on s’en donne les moyens. D’abord parce que la clé de la réussite est la motivation, et si vous envisagez de vous y mettre tardivement, c’est que vous en avez très envie ! Il n’existe aucune formule magique, pour être bon, il faut s’entraîner. Si vous êtes déterminé à prendre le temps nécessaire, il n’y a aucune raison que vous n’y arriviez pas.

 

Le solfège est-il indispensable pour jouer du violon ?

La question du solfège revient souvent dans les interrogations de ceux qui souhaitent jouer du violon. Est-il vraiment obligatoire de s’intéresser à la théorie en plus de l’instrument ?

Des méthodes ont été développées pour apprendre le violon sans solfège. Ce type de solution, qui fait de nombreux heureux, place le plaisir au centre des priorités et base la progression autour de la reproduction de morceaux. Un système proche de celui des tablatures de guitare permet de savoir où placer ses doigts sur le manche et donc de remplacer les partitions.

Apprendre à jouer du violon sans solfège vous permettra peut-être de vous faire plus rapidement plaisir, mais lorsque vous approfondirez votre pratique, vous allez très probablement regretter de manquer de connaissances sur le sujet. En effet, le solfège se révèle indispensable pour tout ce qui est annexe à la technique pure. Tout d’abord puisque la capacité à lire une partition est un immense atout. La majorité des musiciens les utilisent afin de pouvoir, presque instantanément, jouer ensemble et en rythme, un morceau inconnu. Savoir lire une partition, c’est la garantie de pouvoir jouer n’importe quoi, sous réserve bien sûr d’en posséder le niveau nécessaire. Ensuite, parce que le solfège permet de comprendre le fonctionnement de la musique. Comment est-elle écrite ? Pourquoi tel enchaînement sonne alors qu’un autre ne sonne pas ? La comprendre permet de composer plus facilement, de savoir quelle note précise utiliser dans quel contexte pour provoquer l’émotion voulue… De la même façon que les mathématiques et leurs théorèmes, la musique est régie par un certain nombre de règles qui vous permettront de naviguer librement, avec la technique pour seule limite à votre créativité.

Le violon est certes exigeant, mais il faut garder à l’esprit que l’instrument le plus simple sera toujours celui qui vous fait envie. La persévérance est essentielle, et soyez sûr d’évoluer efficacement si vous prenez la peine de jouer régulièrement. Le tout est de rester motivé, d’avancer à son rythme et de se fixer des objectifs progressifs.

Tout savoir sur nos cours et nos tarifs

être rappelé par nos conceillers

Pour tout savoir

Découvrez Allegro Musique!

VOIR NOTRE SITE
Nouveau call-to-action
VOIR LES PROFESSEURS  PRES DE CHEZ MOI