Comment apprendre à se familiariser avec la M.A.O ?

Allegro Musique - cours de musique à domicile

CONTACTEZ-NOUS

Comment apprendre à se familiariser avec la M.A.O ? ...

Que vous écoutiez la radio ou que vous soyez dans une boutique, vous êtes régulièrement amené à écouter des morceaux produits à partir de Musique Assistée par Ordinateur. Le regain d'essence des disquaires spécialisés dans la musique électronique montre la stabilité que prend la M.A.O dans le paysage musical actuel.

Au niveau technique, le terme M.A.O regroupe à la fois les logiciels et les outils techniques permettant de composer, d'interpréter et d'enregistrer la musique. A travers l'utilisation de séquenceurs, synthétiseurs mais aussi d'instruments numériques, on permet à l'utilisateur d'être autonome dans la production musicale.

 musique assistee par ordinateur

Les prémices...

Si tout le monde peut aisément qualifier un son électronique quand il en entend un, il n'en reste pas moins que l'univers de la musique assistée par ordinateur (dite M.A.O) est encore peu connue du grand public. Bien que l'essor de ce courant musical trouve ses origines dans les innovations techniques des années 1950, il faut attendre la fin des années 1980 pour assister à la démocratisation effective du mouvement. La M.A.O est le fruit d'une succession d'innovations technologiques, notamment l'enregistrement audio.

 
Inventé à la fin des années 1870 par Thomas Edison, le phonographe est l’ancêtre du lecteur CD et de la platine vinyle. Il permet pour la première fois de reproduire et de diffuser des œuvres musicales à grande échelle. Durant les années 1950, les grandes universités américaines développent ce que l'on appelle la "computer music". Regroupant à la fois des chercheurs et des industriels, les instigateurs de ce mouvement veulent travailler avec l'enregistrement pour comprendre comment on peut créer, moduler et diffuser des fréquences jusque-là impossible à jouer avec des instruments classiques. Les recherches à ce sujet pousseront Robert Moog et Donald Buchla à créer le premier synthétiseur modulaire que tout le monde connait sous l'appellation "MOOG". La M.A.O naît ainsi d'une rencontre entre la volonté d'explorer des fréquences sonores inconnues et l'évolution des outils technologiques au XXème siècle.
 

En savoir + sur nos cours

  
...Et l'essor du mouvement

Bien que le synthétiseur Moog connut un franc succès auprès de nombreux groupes tels que les Rolling Stones, David Bowie ou encore les Beatles, ce n'est qu'à partir des années 1980 qu'on peut voir apparaître une production entièrement composée à partir de musique assistée par ordinateur. La démocratisation des boîtes à rythmes, des séquenceurs et langage Midi permet au Hip-Hop et à la Techno de s'imposer comme de nouveaux courants musicaux. Les beatmakers et les DJs sont désormais les nouveaux chefs d'orchestre d'un univers musical où les instruments classiques sont peu à peu remplacés par des instruments virtuels avec lesquels on peut moduler les possibilités sonores à l'infini. Notons que le développement de cette nouvelle pratique s'est fortement concentré aux Etats-Unis et notamment dans les villes industrielles de Détroit et de Chicago.
En Europe, il faut attendre la fin des années 1980 pour commencer à voir les œuvres américaines inonder les disquaires de Londres et de Berlin, c'est dans ce même temps que la M.A.O se développera sur le vieux continent.

 
 Comment se lancer dans la M.A.O ?

Se lancer dans la M.A.O n'est pas chose simple, surtout lorsqu'on débute dans la musique électronique. En effet, l'industrie de la M.A.O propose désormais de nombreux produits dont la complexité pourrait en décourager plus d'un. L'idée principale ou du moins le point de départ est de se créer un Home Studio. L'une des choses les plus importantes avant même de considérer l'achat d'un logiciel, d'un clavier ou d'un séquenceur, est de se procurer une bonne paire d'enceintes. On fait souvent cette erreur de négliger ce point important alors que l'achat de haut-parleurs reste le premier regard critique du travail que l'on fera dans le futur. Les professionnels préconisent l'utilisation d'enceintes Monitoring, car elles permettent de restituer le message sonore tel quel. Ainsi, l'apprenti producteur pourra travailler directement sur la matière et arrivera à définir son identité sonore. Une fois l'étape des enceintes accomplie, il s'agit de choisir un logiciel intuitif. Bons nombres d'entre eux sont complexes et nécessitent des années d'utilisation pour bien les maîtriser, il s'agit ici pour l'amateur de trouver le sien, de déambuler dans les paramètres afin d'en connaître tous les secrets pour améliorer son efficacité.
 

Nouveau call-to-action
Dans un second temps, il est indispensable de se munir d'un ordinateur assez récent pour pouvoir faire tourner un logiciel correctement. En effet, que l'on soit sur Mac ou PC, il est nécessaire d'avoir suffisamment de mémoire vive pour éviter les plantages lors des phases de production. Un logiciel comme Logic Pro est édité par Apple et donc normalement incompatibles avec Windows. En revanche, il existe toutes une liste de logiciels gratuits, donc libres de droits, proposant les mêmes fonctionnalités qu'un logiciel payant comme Cubase, Reason, Ableton, Pro Tools, etc. Développé en 2015 par Linux, le logiciel LMMS permet de s'enregistrer, de composer comme celui-ci pour éviter un investissement trop coûteux, on notera qu'il existe aussi des supports moins connus mais tout aussi efficaces comme Hydrogen ou encore Jokosher, le but étant d'explorer plusieurs pistes pour trouver ses marques rapidement et gagner du temps dans la réalisation de son projet. 

 

musique assitee par ordinateurAujourd'hui, la grande majorité des producteurs amateurs travaillent à partir d'un logiciel. Que ce soit un logiciel libre de droits (LMMS) ou payant (Ableton, Logic Pro), le logiciel fournit des instruments virtuels (batterie, guitare, piano, saxophone...). Pour pouvoir améliorer le contrôle et le jeu de ces différents instruments, l'amateur se fournit un clavier maître ou clavier Midi. Ce clavier est l'interface qui permet de jouer et de contrôler les instruments que l'on aura au préalable sélectionnés. Par ailleurs, le logiciel intègre aussi un séquenceur, c'est à dire un outil permettant de créer des mesures et donc de pouvoir intégrer une base rythmique au morceau que l'on souhaite créer. Selon le type de musique que l'on souhaite faire, il existe toutefois une multitude de possibilités à explorer pour arriver à la texture sonore voulue, c'est pour cette raison qu'il est conseillé de se documenter, d'aller regarder des tutoriels et surtout d'être guidé par un professionnel de la discipline pour arriver à un résultat satisfaisant.

Pour éviter des frais trop élevés, il est vivement conseillé de se renseigner sur de sites spécialisés comme Audiofanzine ou auprès de boutiques dédiées à la culture électronique comme Woodbrass ou encore Thomann. Au niveau du prix, il faut compter 200 euros en moyenne pour avoir du matériel de qualité pour se permettre une plus grande flexibilité dans les séquences de création. Une fois la partie équipement résolue, il s'agit de prendre en main les différents aspects qui composent la production, pour cela il peut s'avérer judicieux de faire appel à un professeur qui maîtrise les différents logiciels et les contrôleurs qui vont avec. Etant donné que cette discipline n'est pas enseignée dans les institutions classiques comme les conservatoires et les écoles de musiques, la solution d'un professeur particulier peut être envisageable pour apprendre à maîtriser rapidement les différents aspects techniques et accélérer le processus d'autonomisation. Issus à la fois des métiers du son et de la musique, il existe de plus en plus de professionnels qui dispensent des formations en M.A.O. Il s'agira pour vous de choisir le bon, en fonction de vos critères et le tour sera joué !

 
 

Tout savoir sur nos cours et nos tarifs

être rappelé par nos conceillers

Pour tout savoir

Découvrez Allegro Musique!

VOIR NOTRE SITE
Nouveau call-to-action
VOIR LES PROFESSEURS  PRES DE CHEZ MOI