Comment jouer de la batterie Jazz ?

Allegro Musique - cours de musique à domicile

CONTACTEZ-NOUS

Comment jouer de la batterie Jazz ? ...

Miles Davis, Louis Amstrong, Ella Fitzgerald et bien d’autres pointures de la musique Jazz ont ouvert la voie à de nombreux musiciens. Aujourd’hui, le Jazz continue d’attirer et de séduire par ses sonorités atypiques et ses rythmes décalés. De nombreux Saxophonistes, chanteurs, pianistes, mais également des batteurs s’épanouissent dans ce répertoire musical dans lequel la liberté semble être le maître mot. En revanche, comme dans tous les styles musicaux, avant de se lancer corps et âmes il y a certaines connaissances à acquérir afin d’être capable d’improviser des rythmes Jazz sur sa batterie. Allegro Musique vous explique tout ce dont vous aurez besoin de savoir pour devenir un batteur de Jazz aguerri.

Les origines du Jazz, quelques mots sur son histoire


Le Jazz naît aux États-Unis au début du XXe siècle au sein de la communauté afro-américaine,
très présente en Nouvelle Orléans. Il est issu du Gospel, qui était chanté à l'époque essentiellement lors de cérémonies religieuses. Au fil des décennies, le Jazz évolue, se libère et prend une ampleur différente. Voici les principales dates clés :

  • 1930 : Naissance du swing qui se joue en orchestre à 3 sections
  • 1940 : Evolution vers le Bebop qui est marqué par des tempos rapides et se joue plutôt en petite formation
  • 1950 : Le Bebop évolue vers le Hardbop qui adopte un tempo un peu plus lent
  • 1950 (fin) : Développement du Free Jazz. Comme son nom l’indique le Jazz se libère de toutes les conventions auxquelles il était attaché lors des 3 décennies précédentes. Le Free Jazz est également une volonté de la communauté afro-américaine de rompre avec la musique occidentale.
  • 1960-70 : Le Jazz fusionne avec d’autres genres musicaux ce qui donne notamment le Latin jazz, le Jazz rock, le Jazz funk et l’Acid Jazz.

 

En savoir + sur nos cours

Les Balais, les baguettes préférées des Jazzmen

Le rythme a une importance capitale dans le Jazz. Même si la mélodie peut parfois donner une impression de décadence, un morceau de Jazz est très structuré par le rythme. Le rythme c’est l’essence même d’un morceau, et apporte la structure. Cependant, jouer du jazz et jouer du rock à la batterie, cela n’a rien de comparable. Le Jazz exige certaines subtilités qui sont difficiles à faire ressortir avec les traditionnelles baguettes de batterie. C’est pour cela que dans les années 1920 les balais ont apparu et se sont réellement imposés dans les années 1930. Les balais sont une variante des traditionnelles baguettes de batterie, à la différence qu’ils ne possèdent pas d’olives, mais des brins métalliques, qui permettent des frappes plus nuancées sur les peaux et les cymbales de la batterie. Les balais sont très utiles pour jouer les « ghost notes » (frappes douces sur la caisse claire) que l’on retrouve fréquemment dans le genre musical. Balais rétractables métalliques, balais en plastique, balais en métal tressé, il existe plusieurs modèles de balais disponibles dans les magasins de musiques et sur les sites marchands spécialisés.

Jouer du Jazz : La technique des balais

Pour jouer du jazz à la batterie, on ne frappe pas les peaux et les cymbales avec les balais comme on les frappe avec des baguettes traditionnelles. Il existe plusieurs techniques de frappe lorsque l’on joue avec des balais.

Technique n°1

La première technique consiste à faire des cercles sur la caisse claire avec la main gauche de manière rythmée, tout en faisant des arcs de cercle avec la main droite sur le haut de la caisse claire. Ces différents mouvements doivent s’effectuer de manière synchronisée en fonction du rythme choisi.

Technique n°2

Pour la seconde technique, le mouvement de la main gauche reste identique à celui de la technique n°1. La main droite en revanche dessinera des croissants de lune sur le côté de droit de la caisse claire, toujours en rythme.

Technique n°3

La troisième technique consiste à croiser les balais en faisant des allers-retours en rajoutant des accentuations et des « feelings ».

Technique n°4

Pour cette dernière technique, il s’agit d’effectuer un cercle avec chaque main en tournant dans le sens opposé, en rajoutant des accentuations.

Bien sûr, quelle que soit la technique utilisée, les mouvements doivent être effectués dans une parfaite synchronisation, être régulier dans un rythme typiquement jazz.

 en savoir plus sur la musique

Les rythmes du Jazz

Pour jouer du Jazz il est recommandé de posséder des bases solides en batterie, car c’est un genre musical complexe qui nécessite une parfaite maîtrise rythmique, mais également, car il s’agit pour la plupart du temps d’improvisation et non de la lecture d’une partition. Pour les débutants qui souhaitent jouer du Jazz, il n’est pas impossible de s'entraîner à jouer du jazz, et cela les fera même progresser. En revanche, pour faciliter son apprentissage du Jazz il est recommandé de jouer d’abord du rock et surtout du blues qui constitue une bonne préparation au Jazz. Le Jazz se joue en rythme ternaire, c’est-à-dire que chaque temps est divisé en 3 croches égales. Pour maîtriser un rythme de Jazz il est donc indispensable de bien maîtriser les triolets.

Le rythme de base consiste à accentuer la 1re et la 3e croche d’un triolet. Quant à la 2e, elle n'est pas frappée. Cela s’appelle shuffle feel et se joue sur la cymbale ride

 jouer de la batterie jazz 

Il existe de nombreux rythmes différents en Jazz qui demandent un certain entrainement. Surtout pour commencer, n’hésitez pas à faire appel à un professeur de batterie qui vous enseignera les rudiments du Jazz, et qui vous donnera tout un panel de conseils pour vous aider à maîtriser toutes les subtilités du genre musical.
 
 

Tout savoir sur nos cours et nos tarifs

Pour tout savoir

Découvrez Allegro Musique!

VOIR NOTRE SITE
VOIR LES PROFESSEURS  PRES DE CHEZ MOI
Nouveau call-to-action