Le Blog d'Allegro Musique

Tous nos conseils pour apprendre la musique...
     
enfant prêt pour l'apprentissage musical

Comprendre si son enfant est prêt à prendre des cours de musique

Les vacances touchent à leur fin, les fournitures scolaires garnissent les étals des magasins, pas de doute possible, la rentrée des classes approche à grands pas. C’est la période des cahiers neufs, des réinscriptions à l’école mais aussi du choix des activités extrascolaires ! Votre enfant rentre en maternelle ou en primaire et vous aimeriez qu’il commence également une activité musicale ? Cependant, s’il passe dans la classe supérieure, comment savoir s’il est prêt, en plus de la lecture, l’écriture et du calcul, à apprendre à jouer d’un instrument de musique ?

Généralement, les professeurs de musique préconisent d’attendre que l’enfant ait atteint l’âge de 5-6 ans pour prendre son premier cours. Pour l’éveil musical, il est recommandé de commencer à partir de 3 ans. Mais bien sûr il s’agit d’une moyenne, et l’âge évolue en selon les enfants. Vous seuls, parents, êtes en mesure de déterminer si votre bout de chou est prêt à faire ses premiers pas dans le monde de la musique ou au contraire, s’il est préférable d’attendre encore un peu. Pour déterminer cela, plusieurs critères sont à prendre en compte, illustrés en une infographie et détaillés ci-dessous.

Un âge pour chaque instrument

Même si ce n’est pas le seul critère, l’âge est quand même déterminant dans l’apprentissage d’un instrument de musique. Par exemple, à l’âge de 5 ans un enfant n’aura pas autant de souffle qu’à l’âge de 10 ans, ce qui rendra l’apprentissage de la trompette presque impossible, si jeune. Les gros instruments de musique comme la contrebasse ne correspondront pas non plus à la morphologie des jeunes enfants. Si vous souhaitez que votre petit commence la musique tôt, mieux vaut opter pour des instruments avec lesquels il sera à l’aise, comme la flûte, le piano, les percussions ou la guitare, à condition d’en choisir une adaptée à sa taille.

En dessous de 5 ans, l’apprentissage d’un instrument de musique à proprement parlé est quelque peu prématuré. Même pour un élève en avance sur son âge, mieux vaut ne pas brûler certaines étapes, ce qui pourrait conduire à une certaine réticence ou à un blocage. Commencer par une initiation musicale en douceur comme l’éveil musical est le parfait compromis pour assurer à votre futur apprenti musicien de débuter dans de bonnes conditions.

Maturité et capacités de concentration

D’une manière générale, il va vous falloir juger, le plus objectivement possible, la maturité de votre enfant pour déterminer s’il est temps qu’il prenne ses premiers cours ou s’il est préférable d’attendre encore un peu. Pour ce faire, il suffit de se poser des questions simples :

  • Comment se comporte-t-il à l’école ?
  • Parvient-il à se concentrer plus de 20 minutes sur la même tâche ?
  • Prend-il soin de ses jouets de la même manière qu’il prendrait soin de son instrument ?
  • Est-il volontaire pour apprendre, ou considère-t-il cela comme une contrainte ?
  • Parvient-il manifester une certaine assiduité dans d’autres domaines comme la lecture par exemple, ou encore le dessin ?

Son comportement et sa sensibilité

Le deuxième point à analyser est le comportement qu’adopte votre enfant lorsqu’il entend des sons, des mélodies, des rythmes, que ce soit à la télévision, à la radio ou simplement lorsque vous mettez de la musique à la maison. Observez-le du coin de l’œil pour voir s’il est sensible à ce qu’il écoute.

  • Est-il indifférent ?
  • Ou au contraire semble-t-il plutôt curieux ?
  • Bouge-t-il au son de la musique ou reste-t-il stoïque ?

Toutes ses attitudes sont des indices précieux qui vous permettront de comprendre sa perception de la musique. N’hésitez pas à varier les styles musicaux, car peut-être est-il seulement sensible au classique ou bien au rock. Si vous avez des instruments à la maison ou même des instruments jouets regardez son comportement face à ces curieux objets. S’il explore naturellement les sons de ces instruments en grattant des cordes au hasard ou en appuyant sur plusieurs touches, il est fort probable que ce soit le moment idéal pour lui proposer de donner du sens et de l’harmonie à toutes ses sonorités !

L’envie d’apprendre

Cela semble une évidence et pourtant, la volonté est la clé d’un apprentissage musical réussi ! Lorsqu’ils sont jeunes, ils n’arrivent pas forcément à exprimer leur volonté de jouer de tel ou tel instrument, de pratiquer tel ou tel sport. Se projeter au-delà de leur envie du moment est encore compliqué. C’est à vous d’essayer de les comprendre et de les guider dans leurs choix.

Lorsqu’ils grandissent et qu’ils atteignent l’âge de 6-7 ans, les enfants gagnent en assurance et commencent à formuler leurs souhaits, concernant des activités à long terme, car il leur est un peu plus facile de se projeter. Dans cette tranche d’âge là et même au-delà, le dialogue sera votre meilleur atout.

Demandez à vos enfants s’ils souhaitent qu’un professeur leur donne des cours, de quel instrument ils souhaitent jouer, en leur faisant bien prendre conscience qu’il s’agit d’un engagement de leur part et qu’il faudra qu’il le respecte. Bien sûr, s’ils expriment un refus, inutile de les forcer. Si vous souhaitez malgré tout qu’ils pratiquent une activité musicale, vous pouvez toujours continuer l’initiation en leur faisant souvent écouter des musiques tous styles confondus, les emmener à des concerts, les accompagner aux auditions de leurs petits camarades, etc.

Dans tous les cas, n’oubliez pas qu’il n’est jamais trop tard pour apprendre la musique, que ce soit à 5 ans, 10 ans, 20 ans, à l’âge adulte ou à la retraite. S’ils le souhaitent, vos enfants pourront toujours prendre des cours de musique, au moment où ils se sentiront prêts et avec une bonne dose de volonté.

cours de musique enfant

Le coin des parents

Previous Next

Recevez chaque semaine nos meilleurs articles

     

Recevez chaque semaine nos meilleurs articles !

Documentation
 

Recevez immédiatement notre documentation et nos tarifs

Etre rappelé
par nos
conseillers >

Nos derniers articles