Blog Allegro Musique

Tout savoir sur la musique à domicile

     
solo guitare électrique

Guitare électrique : comment jouer des solos qui déchirent ?

Les gammes et les accords n’ont plus de secrets pour vous ? Mais malgré les heures d’entraînements au quotidien, vos solos sonnent encore trop mécaniques et pas assez naturels ? Si c’est votre cas, le problème vient probablement d’un manque de structure. En effet, si vous ne savez pas comment accentuer les notes les plus importantes, votre jeu restera un peu fade.

Maîtriser les gammes et le rythme

Lorsque l’on commence à jouer des solos il est essentiel de déjà posséder un bon bagage en guitare. La maitrise du rythme, même de rythmes simples et basiques doit être acquise, tout comme la maitrise des gammes principales. Ces connaissances vous faciliteront la tâche lorsque vous commencerez à jouer vos premiers solos, et particulièrement en improvisation. Un solo est loin d’être le fruit du hasard et doit respecter la structure, le rythme et la tonalité du morceau pour produire son effet.

Les grilles d’accords

L’une de clés pour réussir de bons solos c’est de travailler ce qu’on appelle les grilles d’accords. C’est-à-dire une série de notes qui, si elle est bien construite, indique et prédit la manière de jouer une suite d’accords. En effet, certaines notes d’une gamme sont plus fortes que d’autres et pour faire évoluer la mélodie les notes de l’accord restent soit les mêmes, soit montent ou descendent vers le prochain accord. C’est ce que les grilles d’accords vont vous aider à travailler.

Changer d’accord

Pour vous déplacer d’un accord à l’autre en faisant le moins possible de mouvements, utilisez les demi-tons si cela est possible. Si ce n’est pas une option, utilisez les notes communes aux 2 accords que vous souhaitez enchainer. Dans notre exemple, nous pourrions bouger de « Si » à « Si b » quand l’accord passe à Do 7 (mouvement de demi-ton).

La grille d’accords ressemblerait alors à cela :

  • Note de départ sur Sol 7 : Si
  • Do 7 : Si b
  • Sol 7 : Si
  • Ré 7 : Do
  • Do 7 : Si b
  • Sol 7 : Si

Les grilles d’accords sont indiquées entre crochets [] :

Sol 7

[Si]/// | //// | //// | //// |

Do 7 – Sol 7

[Si b]/// | //// | [Si]/// | //// |

Ré 7 – Do 7 – Sol 7

[Do]/// | [Si b]/// | [Si]/// | //// ||

 

Quelques techniques du solo de guitare

Le Hammer-on, effet montant

La technique de Hammer (littéralement le marteau) consiste à, comme son nom l’indique, frapper une corde pour obtenir deux notes différentes. Sur une tablature le hammer est symbolisé par la lettre « h ».

Pour réussir le hammer, frapper une corde avec l’index de la main gauche (pour les droitiers) en la grattant de la main droite. Ensuite, il suffit de poser le deuxième doit toujours sur la même corde, mais sur la case suivante, en prenant garde de ne pas étouffer la première note et de la laisser sonner. Pour vous entrainer, choisissez une gamme et essayez de la remonter note par note. Commencez par faire des croches et lorsque vous serez plus à l’aise, augmentez la vitesse en jouant des doubles-croches. À force de pratique, cette technique de solo n’aura plus de secrets pour vous !

Pull-off, pour un effet descendant

La technique de pull-off est en quelque sorte l’inverse du hammer-on. En effet, le principe consiste à créer deux notes sur la même corde, mais cette fois-ci en retirant un doigt.

Commencez par placer l’index sur une case correspondant à la note que vous avez choisie, ou indiquée si vous utilisez une tablature. Avec le majeur, faites ensuite retentir la première note en grattant la corde, puis en le libérant de la corde, un deuxième son se fait alors entendre, plus grave.

N’hésitez pas à travailler ensemble le hammer et le pull afin de maîtriser les deux sur le bout des doigts.

Le Bend

Autre technique courante du solo de guitare, le bend. Le principe consiste à jouer une note et de « pousser » la corde pour que la note devienne de plus en plus aigüe. Attention cependant, cette technique n’a rien d’aléatoire. Les guitaristes maîtrisant le bend savent exactement quelle note ils souhaitent atteindre en poussant la corde, mais également combien de temps ils doivent la faire durer afin de respecter le rythme du morceau et ne pas toucher à sa structure. C’est en cela que réside la difficulté de cette technique, plutôt que dans la pratique elle-même.

Le mot de la fin

Voici quelques exemples parmi tant d’autres pour vous aider à booster vos solos et à devenir un as de la guitare électrique où tout est dans les nuances et les enchaînements d’accords !

Je veux en apprendre plus !

 

Previous Next

Recevez chaque semaine nos meilleurs articles

     

Recevez chaque semaine nos meilleurs articles !

Documentation
 

Recevez immédiatement notre documentation et nos tarifs

Etre rappelé
par nos
conseillers >