Pratiquer la guitare quand on a la flemme ?

Allegro Musique - cours de musique à domicile

CONTACTEZ-NOUS

Pratiquer la guitare quand on a la flemme ? ...

Tout musicien doit un jour faire face à ce puissant et redoutable ennemi qu’est la flemme ! Alors, si la motivation des premières semaines vous a quelque peu quittée ces derniers temps, pas de panique, voici quelques conseils pour pratiquer la guitare même quand vous avez la flemme ! Allons même plus loin : avoir la flemme ne serait-il pas un bon moyen de devenir un meilleur guitariste ?

1- Apprendre la musique sans en avoir l’air

Il arrive que le simple fait de se sentir forcé à s’entraîner puisse décourager. Alors, le mieux c’est encore de s’entraîner sans en avoir l’air. Prenez votre guitare entre vos mains et laissez-vous guider par votre inspiration. En effet, même si vous avez juste l’impression de gratouiller les cordes de votre guitare en dilettante, vous pratiquez quand même car vos muscles sont sollicités. Ce n’est de toute façon jamais inutile de dérouler ses gammes ou ses accords préférés. Un seul mot d’ordre : optimiser cette apparente perte de temps en la transformant en bon entraînement !
 

apprendre-la-guitare

En savoir + sur nos cours

 

2- Avoir une bonne méthode

S’entraîner avec un métronome, c’est bien mais s’entraîner avec une pédale loop ou un accompagnement musical, c’est mieux ! Rien de tel que la musicalité pour rendre un entraînement plus sympathique et plus dynamique. Avec une pédale loop, vous pouvez créer une boucle musicale dans le tempo souhaité, c’est donc un moyen idéal pour suivre le rythme. Si vous n’avez pas ce merveilleux accessoire, optez plutôt pour une piste d’accompagnement musical qui vous aidera également à garder le bon tempo. Si vous trouvez que tempo et rythme sont des termes qui reviennent souvent, c’est normal : savoir mesurer et garder son tempo en toutes circonstances est la base à maîtriser pour tout bon musicien. Quand on débute, il ne faut donc pas hésiter une seconde à se servir d’une pédale loop, d’une piste sonore ou d’un plus monotone métronome.
 

en savoir plus sur la musique

 
3- Se fixer un objectif

apprendre instrument musiqueMême si ce n’est qu’un entraînement non-officiel pour feinter la paresse, il reste intéressant de se mettre un défi à relever. Que ce soit des gammes, des accords ou des plans à travailler pour arriver à la cheville de votre artiste préféré, ayez en tête quelques mesures que vous souhaitez maîtriser. Par exemple, si vous voulez travailler un passage d’accord ou une montée de gamme, il sera bien plus facile et amusant de le faire en s’appuyant sur une boucle sonore. On peut ainsi juger des bonnes hauteurs de notes, savoir si ça sonne juste ou non et recommencer jusqu’à ce que ce soit parfait.

 

4- S’inspirer des plus grands

Un autre bon moyen d’apprendre tout en s’amusant c’est de travailler les plans d’autres guitaristes et d’y apporter votre petite touche personnelle. C’est en plus un très bon exercice à travailler à l’aide d’une boucle rythmique ou une piste de fond puisque cela créer un contexte de jeu. Accessoirement, c’est également indispensable pour garder le rythme pendant que vous vous appropriez le plan. Par exemple, prenez un riff de Jimi Hendrix, et voyez comment vous pouvez varier et moduler le rythme ou bien mettre en valeur différentes notes. Vous pourrez ainsi faire honneur à Hendrix sans le copier directement !

  

Le mot de la fin

N’oubliez jamais de vous lancer des défis à vous-même ! Vaincre la paresse et la flemme c’est avant tout éviter la routine ! Alors, challengez-vous sur différents tempos, travaillez votre sens du rythme et améliorez vos plans. Reléguez votre monotone métronome au placard de temps à autre et offrez-vous un entraînement musical digne de ce nom en utilisant les loops et pistes rythmiques. Amusez-vous et surtout gardez le rythme !

 Tout savoir sur nos cours et nos tarifs

être rappelé par nos conceillers

Pour tout savoir

Découvrez Allegro Musique!

VOIR NOTRE SITE
Nouveau call-to-action
VOIR LES PROFESSEURS  PRES DE CHEZ MOI