Le Blog d'Allegro Musique

Tous nos conseils pour apprendre la musique...
     
hygiène de vie pour chanter

Quelle hygiène de vie adopter pour mieux chanter ?

Parmi les professionnels de la voix, chacun prône des conseils de leurs grand—mères, des recettes millénaires à portée de tous, ou plus simplement, font preuve de bons sens et d’intuition en adoptant, le plus souvent, une hygiène de vie indispensable pour bien chanter !

Qui donc irait se placer dans un courant d’air la veille d’un concert ou ferait la Fête avec boissons bien alcoolisées et cigarettes  avant un one-man/woman-show ?

Malgré tout, beaucoup de chanteurs – professionnels classiques, chorale, variétés, solistes - se croient invulnérables et « vaccinés » contre les maux de gorges qui un jour ou l’autre, affectent inévitablement la voix . Selon la fréquence d’utilisation – régulière, quotidienne, ponctuelle - certains utilisent leurs cordes vocales ô combien précieuses avec, parfois, une négligence qui se paie, justement, lorsque le jour « J » impose une présence sonore impeccable.

Revisiter ou faire découvrir les petits et grands remèdes qui permettent de mieux chanter ne sont pas à négliger.

Hygiène générale quotidienne pour préserver sa voix :

  • Vivez et dormez dans des pièces aérées où la poussière ne s’est pas accumulée.
  • Buvez régulièrement une eau à température ambiante et légèrement rafraîchie lorsqu’il fait chaud ou des tisanes chaudes mais pas brûlantes.
  • Evitez de crier – pour le stress d’une part, pour ne pas irriter les cordes vocales inutilement d’autre part –
  • Privilégiez de longues plages de silence pour vous ressourcer et conserver votre énergie phonique intacte.
  • Gardez toujours à portée de main une écharpe en soie qui vous protège des torticolis –quelle que soit la température extérieure – ainsi que des pastilles miel/citron.
  • Réduisez à son minimum les tensions et les conflits pour ne pas contracter le larynx qui met du temps à reprendre sa souplesse après une émotion forte ou des discussions prolongées.
  • Testez la position de vos oreillers qui provoquent souvent, sans que l’on y prenne garde, des fatigues musculaires entraînant rapidement torticolis et douleurs sourdes et récurrentes entre nuque et omoplates
  • Evitez les ennemis jurés de vos cordes vocales : fumée de cigarette, alcools, café expresso
  • Dormez longuement dans un environnement calme
  • Des compléments alimentaires à bases de Zinc et de Vitamine C sont d’excellents boosters naturels pour améliorer votre hygiène quotidienne du point de vue phonique et général.

Pour les professionnels du chant soliste, groupe, chorale :

  • Un coach efficace, connaissant tout de votre Voix, de sa fragilité, de ses possibilités.
  • Surveiller et traquer rapidement toute douleur du dos qui remonte rapidement vers les cervicales et affecte le larynx par des crispations douloureuses.
  • Ne jamais forcer sur des notes trop éloignées de votre tessiture et qui peuvent « casser » votre timbre naturel
  • Toujours respirer par le nez et pour parfaire une bonne respiration et une humidification sensorielle agréable, pensez à des lavages au sérum physiologique sinon au quotidien, du moins le plus fréquemment possible pour libérer votre souffle.

Petits astuces pour soigner sa voix, sa gorge ou son larynx 

Selon les cas – accidentel, viral, symptomatique – ne laissez jamais s’éterniser un mal de gorge « chatouillis » qui peut vite devenir gênant, douloureux et occasionner  un arrêt d’activité totale de la voix si le diagnostic n’est pas établi rapidement.

En attendant l’avis de votre médecin, et selon la connaissance intime de votre gêne  ou  douleur vocale testez les méthodes éprouvées et zappez les « recettes-miracle » parfaitement inédites et pas forcément sans risques :

  • Inhalations d’un ¼ d’heure au-dessus d’un mélange chaud d’eau et d’eucalyptus
  • Tisanes chaudes et non brûlantes avec : miel, gingembre et citron
  • Tasses d’eau bouillie avec quelques bâtons de cannelle bues à température ambiante
  • Garder le silence pour ne pas fatiguer la zone douloureuse

Pour mieux chanter, une hygiène de vie simple et attentive permet d’anticiper bien des problèmes si vous êtes un professionnel du chant, ou si vous décidez de progresser sur ce parcours.

Protégez, chouchoutez votre larynx, votre gorge, vos poumons et votre musculature qui sont les principaux acteurs collatéraux de votre Voix …  parce qu’Elle le vaut bien!

 Vie saine, gestes de précautions, petites attentions quotidiennes : autant d’atouts précieux pour être au Top de vos prestations lyriques !

Je veux en apprendre plus !

 

Le Chant

Previous Next

Recevez chaque semaine nos meilleurs articles

     

Recevez chaque semaine nos meilleurs articles !

Documentation
 

Recevez immédiatement notre documentation et nos tarifs

Etre rappelé
par nos
conseillers >

Nos derniers articles