Top 10 des erreurs du chanteur débutant

Allegro Musique - cours de musique à domicile

CONTACTEZ-NOUS

Top 10 des erreurs du chanteur débutant ...

Comme tout instrument de musique, l’apprentissage du chant se fait étape par étape. Certains auront plus de facilités que d’autres lors des premiers cours, cependant la plupart des élèves débutants commettent globalement les mêmes erreurs. Ces erreurs se corrigent avec de l’entraînement, de la détermination et grâce aux conseils avisés d’un professeur de chant ou d’un coach vocal. Voici donc les 10 erreurs les plus répandues chez les débutants, et bien sûr comment réussir à les corriger une bonne fois pour toutes !

Allegro_10-erreurs-chanteur-debutant-1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



En savoir + sur nos cours

N°1 Chanter sans plaisir

On ne le dira jamais assez, mais faire de la musique doit avant tout être un plaisir. Chanter sans prendre de plaisir est un frein pour progresser. L’instrumentiste, comme le chanteur, doit créer de l’émotion qu’il fera ressentir à son public grâce à sa musique. Prendre du plaisir à chanter est essentiel pour vous comme pour les autres. Si vous ne parvenez pas à vous épanouir en chantant, posez-vous quelques questions. Aimez-vous vraiment chanter ou bien préférez-vous plutôt jouer du piano ou de la guitare ? Ressentez-vous un blocage lié à de la timidité ou un manque de confiance en vous ? Si vous prenez des cours avec un professeur de chant n’hésitez pas à lui faire part de votre ressenti. Il saura vous aiguiller dans la bonne direction.

N°2 Se comparer aux autres

Quand on débute le chant, nous aimerions tous savoir rapidement chanter, et devenir un chanteur de talent. Or, même les plus grands chanteurs de la planète ne le sont pas devenus en 24 heures. De très nombreuses heures de répétition pendant des mois, voire des années sont à l’origine de leurs prestations époustouflantes. Il est donc inutile de se comparer à Céline Dion ou encore à Justin Timberlake dès le deuxième cours, car cela ne mènerait qu’à de la dévalorisation et une perte d’assurance certaine.

De la même manière, contrairement aux instruments de musique comme le piano par exemple, dont le son est plus ou moins identique - avec quelques subtilités dans la tonalité selon les modèles -, chaque voix est unique. Certaines sont plus graves, d’autres plus aigus et il existe une multitude de tessitures. Une voix ténor et une voix soprano ne sont donc pas comparables. Elles ont chacune leurs caractéristiques et leurs atouts.

N°3 Avoir peur du regard des autres

La peur du regard d’autrui est très fréquente lors que l’on commence le chant. La crainte de faire des fausses notes et des erreurs peut même parfois être bloquante et empêcher de chanter correctement, voire de chanter tout court. Cette crainte est normale, mais elle disparaît généralement au bout d’un certain temps, lorsque l’on commence à prendre de l’assurance et à gagner en confiance en soi. Si le regard des autres vous pose trop de problèmes, il y a des solutions pour y remédier. Entraînez-vous à chanter et surtout à répéter devant votre famille, et élargissez ensuite le cercle avec vos amis proches puis des amis moins proches. À forcer de chanter devant autrui vous prendrez l’habitude d’être entendu par un public et le regard des autres sera moins oppressant. N'hésitez pas à participer à des scènes ouvertes ou a des petits concerts locaux. Cela sera un bon entraînement pour vos futurs auditions ou concerts !

N°4 : Se trouver une excuse pour ne pas se lancer

Il n’est pas rare d’entendre « j’ai toujours voulu être chanteur, mais je suis trop timide » ou « j’aimerais bien apprendre de chanter, mais je n’ai pas une belle voix ». Toutes les excuses sont bonnes pour ne pas faire le premier pas et pourtant vous avez toutes les bonnes raisons de vous lancer. Si vous souhaitez vraiment apprendre à chanter, gardez à l'esprit que cela est possible. Chanter, cela s’apprend et tout le monde peut y arriver, quel que soit son âge, son parcours ou son niveau. Même si vous n’aimez pas votre voix, en prenant des cours de chant vous apprendrez comment la sublimer, et comment en faire quelque chose de puissant et harmonieux. Tout le monde peut chanter et vous aussi.

N°5 Rechercher à tout prix la complexité

Lorsque l’on commence tout juste le chant, il faut chercher à faire simple et bien. L’apprentissage du chant doit se faire progressivement. Commencez par jouer des morceaux qui correspondent à votre niveau et à votre voix. Au début l’idée n’est pas de réaliser une prouesse musicale, mais de chanter juste en gérant bien sa respiration. Mieux vaut donc bien chanter des morceaux accessibles plutôt que se casser la voix sur des morceaux plus compliqués.

 en savoir plus sur la musique

N°6 Forcer sa voix

Une erreur classique des débutants c’est de vouloir forcer sa voix pour atteindre certaines notes et pour essayer de gagner en puissance vocale. Or, en chant il ne faut en aucun cas forcer sur sa voix, car vous pourriez vous faire mal. Si vous ne parvenez pas à atteindre certaines notes hautes ou basses alors il faut vous entraîner autrement. C’est en faisant des vocalises, des exercices de respiration et en travaillant votre vibrato que vous réussirez petit à petit à augmenter vos capacités vocales.

Vous souhaitez gagnez en puissance vocale ? Découvrez notre article sur le sujet

N°7 Perdre ses moyens

Lors des premiers cours de chant il arrive qu’avec le manque d’assurance certains élèves perdent leurs moyens quand il s’agit de chanter ou de passer une audition. Dans ces cas-là, le mieux est de ne pas se mettre la pression et essayer de se calmer en faisant des exercices de respiration. Pour les personnes stressées, il est souvent conseillé de pratiquer de la relaxation ou du yoga en complément des cours de chant. Cela vous fera travailler votre respiration et vous aidera à garder votre sang-froid.

N°8 Oublier de respirer

Une des premières difficultés du chant est la respiration. Savoir bien respirer s’apprend afin d’optimiser sa puissance vocale. Or certains débutants ont tendance à retenir leur souffle, ce qui les empêche de terminer une gamme ou de chanter certains morceaux. Pour y remédier, la solution est de faire des exercices de respiration régulièrement. Si vous avez un professeur de chant, n’hésitez pas à lui demander des exercices supplémentaires pour travailler chez vous un peu chaque jour votre respiration. Accordez-vous un moment pendant 15 à 20 minutes, à un moment de la journée où vous ne serez pas dérangé. Pratiquez les exercices, en faisant attention d'être détendu et relâché. Petit à petit pour sentirez que vous parviendrez à mieux gérer votre respiration et à atteindre plus de notes en ayant l’impression de faire moins d’efforts.

N°9 Essayer d’imiter un chanteur

Comme nous l’avons vu dans le point n°2, chaque voix est unique et chaque chanteur possède sa propre personnalité. Chanter, c’est s’exprimer artistiquement, musicalement, c’est transmettre une part de soi, de son vécu, c’est partager quelque chose qui vous appartient. Lorsque vous interprétez la chanson d’un autre artiste, l’idée est de se la réapproprier et d’en faire quelque chose de personnel et de différent, d'en livrer votre interprétation. Essayer de reproduire une chanson à l’identique est difficile, surtout lorsque sa voix est très différente de la version originale. De plus cela n’a que peu d’intérêt pour vous comme pour votre public.

N°10 Ne pas chanter dans la bonne tonalité

Avant de se lancer dans des morceaux de chants de manière un peu hasardeuse, il est indispensable de trouver la tonalité de votre voix pour ensuite trouver des morceaux adaptés. Dans un premier temps, déterminez votre intervalle vocal, c’est-à-dire les intervalles d’octaves les plus hauts et les plus bas dans lesquels vous pouvez chanter. Pour ce faire, commencez par la note la plus basse que vous pouvez produire et montez ensuite progressivement jusqu’à atteindre la note la plus haute possible. Attention à bien vous échauffer la voix avant de faire cet exercice. Vous pourrez ensuite déterminer si vous êtes soprano, mezzo-soprano, alto, contre-ténor, ténor, baryton ou basse. Cherchez ensuite votre tessiture, c’est-à-dire les notes avec lesquelles vous êtes le plus à l’aise. Avec du travail, vous pourrez élargir votre intervalle vocal, mais cela viendra progressivement et en répétant régulièrement.
 

 Tout savoir sur nos cours et nos tarifs

Pour tout savoir

Découvrez Allegro Musique!

VOIR NOTRE SITE
VOIR LES PROFESSEURS  PRES DE CHEZ MOI
Nouveau call-to-action