Comment réussir à chanter les notes aiguës ?

Allegro Musique - cours de musique à domicile

CONTACTEZ-NOUS

Comment réussir à chanter les notes aiguës ? ...

Le chant demande, dans certains cas, une maîtrise parfaite des notes aiguës. On le pratique aussi bien dans les chorales qu’en solo, pour dynamiser un titre ou lui apporter une autre émotion. Traversant les époques et infiltrant tous les genres, cette méthode indémodable séduit de nombreux apprentis chanteurs : ils aspirent à pouvoir, un jour, poser leur voix sur ces notes hautes. Quelques exercices existent pour mieux s’entraîner et finir par chanter les notes aiguës sans difficulté, sans forcer la voix. Découvrez nos conseils !

infographie-chanter-notes-aiguesJe veux en savoir + sur le chant

Bien connaître sa voix avant tout

Pour commencer, toutes les personnes n’ont pas les mêmes possibilités en chant, parce qu’elles ont naturellement une voix différente. De la plus aiguë à la plus basse, les femmes peuvent avoir une voix soprano, mezzo-soprano, alto ou contralto. Pour les hommes, les voix les plus aiguës sont les ténors, suivies des barytons puis des basses, pour lesquelles les notes hautes semblent logiquement plus difficiles à atteindre.

D’une manière générale, les excès nuisent aux cordes vocales : c’est la raison pour laquelle on encourage les chanteurs à prendre compte de leur registre, pour ne pas en sortir de façon trop significative. Une femme soprano aura plus de facilités sur les notes aiguës qu’une alto : c’est normal, et l’alto ne doit pas tenter de surpasser la soprano sur ce registre. Chacun peut tirer pleinement bénéfice de ses propres capacités, sachant que tous les types de voix recèlent un grand potentiel.

Concrètement, quel que soit le type de votre voix, vous pouvez chanter des notes aiguës. Mais ce qui relève de l’aigu pour vous peut entrer dans le cadre naturel d’un autre musicien.

La voix de tête, une bonne alternative pour chanter aigu ?

Dans l’univers de la pop et de la variété, de nombreux artistes mobilisent leur voix de tête pour les notes aiguës (on parle de falsetto pour les hommes). Bien maîtrisée, la technique offre l’opportunité de chanter haut et puissamment — sans risquer d’endommager les cordes vocales.

Avec cette méthode, vous devez vous détendre et solliciter en priorité les muscles abdominaux. Utilisez votre voix « parlée », puis poussez-la à sa hauteur maximale. En parallèle, maîtrisez l’appui (le contrôle de l’air) pour ne pas nuire à vos capacités. Dans cet esprit, travaillez votre respiration avec le diaphragme et les muscles du ventre. La posture, dans ce cas, demeure très importante.

Comment s’entraîner à chanter les notes aiguës ?

Au moment de vous lancer dans l’apprentissage des notes aiguës, veillez bien à ne jamais créer des douleurs ou des tensions : l’entraînement peut vous fatiguer dans la mesure du raisonnable, mais il ne torture en aucun cas vos cordes vocales (sinon, demandez conseil à un professeur de chant, pour pratiquer les bonnes méthodes).

Pour commencer les entraînements, réalisez une série de glissando ascendants et descendants. Puis, jouez avec toutes les voyelles existantes, à la manière d’un chanteur d’opéra. Vous ressentirez des résonances différentes et apprendrez ainsi à mieux maîtriser et poser votre voix. Par la suite, abaissez le volume pour préserver vos cordes, mais abordez les notes plus hautes. L’apprentissage progressif vous aidera à chanter naturellement ces notes qui, auparavant, vous paraissaient inaccessibles !

Un bon échauffement et des cours de chant pour se perfectionner

Ne l’oubliez jamais : on ne se lance jamais dans le chant (et encore moins dans les notes aiguës) sans échauffement. Cette étape importante doit vous préparer aux exercices qui vont suivre sans vous fatiguer. Il suffit de chanter la note la plus basse de votre propre registre, puis de monter petit à petit.

Quand vous arrivez au stade de la note la plus haute, bloquez temporairement la respiration, puis expirez en soufflant avec le fond de votre gorge. Jouez avec les sons, effectuez des mouvements avec vos lèvres et votre bouche et chantez uniquement quand vous vous sentez prêt.

Le chant est un art nécessitant beaucoup de connaissances théoriques et une véritable discipline : si vous ne parvenez pas à progresser seul, la meilleure solution demeure de demander des cours particuliers, qui vous aideront à mieux comprendre vos capacités et à remplir plus facilement vos objectifs.

apprendre à chanter

être rappelé par nos conceillers

Pour tout savoir

Découvrez Allegro Musique!

VOIR NOTRE SITE
Nouveau call-to-action
VOIR LES PROFESSEURS  PRES DE CHEZ MOI