Allegro, Andante, Largo : comprendre les mouvements au piano

Allegro Musique - cours de musique à domicile

CONTACTEZ-NOUS

Allegro, Andante, Largo : comprendre les mouvements au piano ...

Qu'est-ce qu'un mouvement en musique classique ? Comment les différencier dans un morceau de piano, à quelle vitesse les jouer ? Faut-il marquer une pause entre deux mouvements ? Retrouvez toutes les réponses à vos interrogations sur cette notation musicale dans cet article, et les indications à suivre pour bien jouer un allegro ou un largo.

Définition du terme de mouvement en musique classique

Il s'agit en fait d'une partie d'un morceau qui en comporte plusieurs. Vous savez sans doute qu'il existe différentes formes de morceaux de piano, comme la symphonie ou le concerto. Le mouvement qualifie l'un des découpages effectués dans, par exemple, une sonate. Le nombre total de mouvements dépend à la fois de la forme choisie par le compositeur, de l'époque, et de sa propre inspiration.

Les mouvements se caractérisent dans la période baroque et classique d'après leur tempo. Dans un concerto pour piano, vous reconnaîtrez majoritairement l'alternance de trois mouvements dans l'ordre suivant : rapide, lent, rapide.

En savoir + sur nos cours et nos tarifs

Il existe cependant d'autres façons de désigner un mouvement, qui se développent peu à peu après le XIXème siècle. Le compositeur peut choisir de le caractériser par :

  • La structure de composition (fugue, toccata, variation, prélude)
  • Le caractère exprimé dans la partie (scherzo, cantabile)
  • La place du mouvement dans l'ensemble de la pièce (duo, trio, quator)
  • La technique de jeu propre à l'instrument (pizzicato, louré, tierce en taille)
  • Le nom de la danse le cas échéant (gavotte, gigue, sarabande)
  • L'inspiration très personnelle du compositeur

Ainsi Hector Berlioz, compositeur classico-romantique, nomma les cinq mouvements de sa "Symphonie Fantastique" de façon très poétique, dont voici le dernier, "Songe d'une nuit de Sabbat":

Berlioz - Symphonie Fantastique - 5Songe dune nuit de sabbat

Source YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=83N_FuMadog

Les mouvements au piano classés selon leur tempo

Parce qu'il s'agit d'une notation encore courante, il est intéressant de connaitre les appellations de mouvements en fonction de leur tempo, c'est-à-dire de leur vitesse d'exécution. Les voici exposés du plus lent au plus rapide.

  • Largo, le plus lent
  • Larghetto, à peine plus rapide
  • Lento, lent
  • Adagio, lent, mais plus enjoué
  • Andante, modéré
  • Andantino, modéré
  • Moderato, modéré
  • Allegretto, plus rapide
  • Allegro, plus rapide
  • Vivace, vif
  • Presto, rapide
  • Prestissimo, très rapide

Toutes ces vitesses ne se jouent pas au bon vouloir, selon l'interprétation personnelle de chaque pianiste pour ce qui lui semble lent ou rapide. Elles se basent en fait sur le tempo donné par le métronome. Si vous disposez d'un modèle traditionnel de métronome, vous pouvez d'ailleurs constater que chaque palier de vitesse est associé à un des noms de mouvements.

Les mouvements selon le tempo - piano

La vitesse du Largo correspond à 40 à 60 pulsations par minute. L'Adagio se joue entre 66 et 76 pulsations par minute. L'Andante correspond à 76 à 108 pulsations par minute, tandis que l'Allegro est entre 120 et 168 pulsations par minute.

Ces indications laissent toutefois une certaine marge à l'interprète, d'autant plus que le métronome n'existait pas avant le XIXème siècle. La valeur donnée au tempo dépendait alors du chef d'orchestre, de la capacité des musiciens, ou du pianiste pour les morceaux solistes. Actuellement, la vitesse d'exécution recommandée est souvent indiquée par une noire, une croche ou une noire pointée avec un signe "égal" et la valeur du tempo. Un mouvement se jouera ainsi à la noire à 80, ou à la croche à 60.

Les autres notations qui peuvent apparaître dans un mouvement de piano

Pour aider le pianiste à jouer le morceau de la façon dont l'a souhaité le compositeur, ce dernier ou l'éditeur de la partition peut ajouter un certain nombre de renseignements au-dessus de la portée, relatifs à l'expressivité ou à un changement de tempo au cœur même d'un mouvement.

Les indications d'expressivité

Elles sont nombreuses, disséminées dans la partition ou indiquées en début de mouvement. Si vous tombez sur une expression inconnue, demandez des précisions à votre professeur de cours particulier à domicile de piano qui pourra vous éclairer sur la façon de jouer le passage.

Voici quelques notations qui reviennent souvent dans la musique classique, baroque ou romantique :

  • Agitato, de manière rapide et agitée
  • Cantabile, libre, en chantant
  • Con brio, avec brillant, vivacité
  • Con fuoco, avec feu
  • Con spirito, avec esprit
  • Grave, d'un ton grave
  • Grazioso, gracieusement
  • Maestoso, majestueusement
  • Moderato, avec modération
  • Mosso, de façon animée
  • Risoluto, d'un air résolu
  • Scherzo, en badinant
  • Sostenuto, de façon soutenue
  • Vivace, vif

Ces indications peuvent aussi être modulées par des adverbes comme Poco a poco, peu à peu, Non molto, pas très, Non troppo, pas trop, ou encore Un poco pi, un peu plus.

Nouveau call-to-action

Les indications de modification du tempo

Bien qu'un mouvement soit joué à priori à un tempo donné, les modifications de vitesse à l'intérieur du mouvement sont fréquentes, d'autant plus que le piano est un instrument particulièrement expressif qui offre de nombreuses possibilités.

Le passage concerné peut être accéléré : Animato, Accelerando, Pi moto.

Il peut également être ralenti : Rallentado ou Rall., Ritenente ou Rit.

Une autre façon de modifier le tempo consiste à l'abolir en laissant au pianiste la liberté de jouer à sa façon dans ce passage, sans tenir compte de la pulsation, voire en ajoutant des improvisations : Ad libitum ou Ad lib., Rubato.

Enfin, le retour à la vitesse initiale du mouvement s'indique par les notations suivantes : A tempo, Lo stésso tempo.

Les combinaisons d'indication de tempo et d'expressivité

Pourquoi se restreindre, après tout, à une seule indication ? Lorsqu'un compositeur souhaite que son oeuvre soit interprétée parfaitement, il peut ajouter autant de notations qu'il le souhaite. On retrouve ainsi le fameux Adagio, ma non troppo, con brio ou encore le Quasi vivace, cantabile.

Andante de la Symphonie n°40 en sol mineur, KV. 550 : qu'est-ce que cela signifie ?

Symphonie n°40 au piano - Allegro Musique

Le nom d'un mouvement de piano ou de musique classique peut parfois paraître incompréhensible, car il cumule des indications lettrées et des chiffres. D'abord, vous avez pu comprendre à travers cet article la signification du nom de mouvement, qu'il soit déterminé par son tempo (ici, Andante) ou par une autre terminaison. Ce mouvement appartient à un morceau composé de plusieurs mouvements. La symphonie en comporte généralement 4, l'Andante en est dans ce cas le deuxième.

Un morceau dit "en sol mineur" est joué dans la tonalité correspondante, il comporte donc certaines altérations valables pour tout le morceau, qui sont dites à l'armure ou à l'armature : le si bémol et le mi bémol.

Enfin, l'indication "KV.550" n'est autre qu'une spécificité de l'oeuvre de Mozart, qui a été regroupée dans le catalogue Köchel (en allemand Köchelverzeichnis, abregé KV) et dont ladite symphonie apparaît en 550ème place. Généralement, les compositeurs numérotent leurs œuvres à l'aide de la mention Opus qui signifie tout simplement oeuvre, de façon à pouvoir différencier les morceaux créés. C'est aussi plus facile pour le pianiste de retrouver une valse en particulier en s'aidant du numéro d'opus, surtout pour les compositeurs prolifiques qui ont des centaines de morceaux à leur actif.

Voir les profs près de chez vous

Faut-il applaudir entre deux mouvements de piano ?

L'école classique est très claire sur ce point : pas d'applaudissements entre deux mouvements d'une symphonie ou d'une sonate. En sachant que ces compositions peuvent durer plus d'une heure au total, vous voici prévenu(e) si vous assistez à un concert de musique classique.

Cependant, plusieurs cas particuliers peuvent amener les auditeurs à applaudir entre deux mouvements :

  • Dans un cadre moins formel, avec un public éclectique
  • Pour certains morceaux qui invitent le public à applaudir en chœur
  • Dans des compositions contemporaines qui présentent de longues pauses
  • Après une prestation particulièrement remarquable d'un soliste ou d'un chanteur

Dans le doute, fiez-vous aux autres auditeurs et attendez qu'ils applaudissent pour vous lancer, vous éviterez ainsi l'embarras de faire du bruit au mauvais moment !

Recevez immédiatement notre documentation pour tout savoir sur nos cours et nos tarifs

Remplissez ce court formulaire et recevez gratuitement, sans engagement et en quelques secondes toutes les informations dont vous avez besoin.

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à vous informer sur nos offres. Allegro Musique est le seul destinataire de ces informations. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à cnil@allegromusique.fr.

être rappelé par nos conceillers

Pour tout savoir

Découvrez Allegro Musique!

VOIR NOTRE SITE
Nouveau call-to-action
VOIR LES PROFESSEURS  PRES DE CHEZ MOI