Piano : faut-il obligatoirement apprendre le solfège ?

Allegro Musique - cours de musique à domicile

CONTACTEZ-NOUS

Piano : faut-il obligatoirement apprendre le solfège ? ...

Vous rêvez de piano mais vous n’osez pas vous lancer : comme beaucoup, le solfège vous fait peur. Pourtant, la musique n’a pas attendu qu’on la théorise pour exister. Des générations de musiciens de toute la planète jouent depuis toujours sans se soucier du solfège. Ils ont appris en écoutant les autres, en s’en inspirant, en jouant avec eux. Pour ceux qui en douteraient, essayez d’imaginer Stevie Wonder lire une partition !

 

Comment apprendre le piano sans solfège

On dit souvent que le meilleur moyen de faire taire un pianiste est de lui retirer sa partition. En effet, l’immense majorité des pianistes jouent avec des partitions et connaissent peu de morceaux par cœur. Sans elles, il n’y a pas moyen de lire la musique, et il vous faudra donc observer les mains de quelqu’un de plus expérimenté et reproduire ses mouvements.

Vous pouvez aussi essayer d’apprendre d’oreille. Cette méthode est très formatrice mais plus difficile, surtout au début : imaginez-vous face à votre piano, ne sachant pas jouer, à essayer de retrouver une mélodie que vous connaissez. Cela risque d’être excessivement long, voire impossible pour peu qu’il y ait des accords. Toutefois, si vous jouez d’un autre instrument et avez déjà une bonne oreille, la difficulté devrait être largement surmontable.

Globalement, si vous décidez de vous passer de solfège, vos débuts avec l’instrument seront plus faciles puisque vous vous concentrerez uniquement sur la technique. Vous ne perdrez pas de temps à déchiffrer les notes et à faire des allers retours entre le clavier et la partition, et vous améliorerez vos capacités de mémorisation. Vous serez sans doute plus vite capable de reproduire des morceaux, mais la tâche deviendra beaucoup plus ardue lorsque vous vous frotterez à des compositions plus complexes. Enfin, la théorie n’ayant aucun rapport avec la technique et le toucher, il n’est pas nécessaire de connaître le solfège pour être un virtuose du piano.

Découvrez également : Comment apprendre à lire une partition de piano en 7 points ?

 
L’intérêt du solfège

jouer du piano

 

Même s’il est possible de jouer du piano sans apprendre le solfège, il y a fort à parier que vous finissiez tôt ou tard par en ressentir le besoin. En effet, il ne suffit pas de savoir jouer de la musique pour être musicien, et ce statut de ‘’vrai musicien’’, capable d’improviser et de composer, est bien plus facile d’accès avec un bagage théorique. En effet, le solfège vous aidera à comprendre comment est faite la musique, dans sa structure, ses enchaînements, ses sonorités et subtilités … En toute logique, mieux vous comprendrez comment fonctionne la musique et meilleur vous serez. La musique est définie par un grand nombre de règles qui, une fois assimilées, vous donneront l’opportunité de créer sans limite, la seule chose pouvant vous freiner étant la technique.

On entend souvent dire qu’un bon musicien doit avant tout connaître ses gammes (ex : do ré mi fa sol la si = gamme de do majeur), en effet elles sont la base de l’improvisation et de la composition. Grâce à elles, vous saurez quelles sont les notes et accords à employer pour obtenir la sensation voulue (tension, résolution, gaieté…) selon le contexte harmonique, afin d’être toujours raccord avec le reste de la musique. C’est en connaissant beaucoup de gammes et de notions théoriques que vous serez à même de développer un jeu varié et complexe. Il est vrai que certains pianistes n’ont pas besoin des gammes et de manière générale du solfège pour s’exprimer, mais ceux-là sont parmi les plus talentueux et ont dû fournir un travail particulièrement acharné. Les autres auront besoin du solfège pour transformer ce qu’ils ont dans la tête en musique et pour être capable de se renouveler.

Par ailleurs, apprendre le solfège est plus simple avec un piano. En effet, sa configuration physique permet de visualiser plus facilement l’étendue des notes : la gamme chromatique (les 12 notes connues) est répétée plusieurs fois, incluant des touches blanches (do ré mi fa sol la si) et des touches noires pour les dièses. Grâce à cela, il est plus facile de comprendre les gammes et le mode de construction des accords sur un piano que sur les autres instruments.

Enfin, il faut savoir que le solfège n’est pas si ennuyeux que cela. Il doit cette image au fait que beaucoup de gens en ont été dégoûtés parce qu’ils voulaient jouer plutôt que de s’encombrer de notions abstraites. Mais c’est parce qu’ils n’étaient pas encore suffisamment en phase avec leur instrument pour voir un intérêt à ces concepts théoriques. Rassurez-vous, une fois que cela sera le cas, vous aurez envie d’en savoir plus et vous vous rendrez compte que le solfège peut, au contraire des clichés, être un sujet passionnant.

 

Vous l’aurez compris, il n’est pas nécessaire de comprendre le solfège pour bien jouer du piano, même si ses avantages sont multiples. Quoi qu’il en soit, nous vous conseillons d'apprendre à lire une partition, ce qui vous sera quasiment indispensable tout au long de votre vie de pianiste.

 

tout savoir sur Allegro Musique

 
Dans le même thème : Comment apprendre le piano ? / Nos cours de piano à domicile

Pour tout savoir

Découvrez Allegro Musique!

VOIR NOTRE SITE
VOIR LES PROFESSEURS  PRES DE CHEZ MOI