Chant : Les différents types de voix homme et de voix femme

Allegro Musique - cours de musique à domicile

CONTACTEZ-NOUS

Chant : Les différents types de voix homme et de voix femme ...

En chant lyrique, il est coutumier de classifier les voix en fonction de leur tessiture, c'est-à-dire l'étendue des notes que la voix peut facilement atteindre sans modification de volume ou de justesse. Si vous prenez des cours particulier à domicile de chant, votre professeur vous a sans doute déjà renseigné sur le registre qui vous correspond. Si ce n'est pas le cas, ou que vous souhaitez approfondir votre culture musicale, voici un classement des différents types de voix homme et femme, de la plus grave à la plus aiguë.

 En savoir + sur nos cours et nos tarifs

Les types de voix d'homme en chant

La basse chantante et la basse profonde

Les basses représentent la tessiture la plus grave de tous les registres, exclusivement masculine. Se distinguent principalement la voix de basse chantante et la basse profonde.
La basse chantante comporte une suavité due à sa souplesse et à sa présence dans les aigus.
La basse profonde, aussi appelée basse noble ou basse Nivette, atteint les notes les plus graves avec une profondeur propre à certains personnages âgés, ou au caractère solennel. C'est une tessiture assez rare, plus fréquente chez les chanteurs slaves.
Exemple : Boris Christoff chante "Song of the Volga Boatmen"

 

 

Le baryton

La tessiture du baryton est proche de celle de la voix parlée. Elle conjugue la portée de la basse et le caractère délicat du ténor. Cette voix chaleureuse, mélodieuse et prenante, se retrouve fréquemment dans les opéras de Verdi et Fauré.
Le baryton-basse, sous-catégorie du baryton, se concentre principalement dans les médiums au détriment des aigus et des graves, avec plus de puissance et de dimension que le baryton simple. C'est une tessiture particulièrement choisie pour les rôles de méchants.
Exemple : José Van Dam chante du Fauré

 

 

Le ténor

Son timbre clair et ses vocalises spontanées dans les notes aiguës privilégient le ténor pour les rôles de héros romantique. Il se retrouve dans le répertoire français à profusion, et chez nombre de personnages de Mozart.
Deux sous-catégories peuvent être délimitées : le ténor léger, et le ténor lyrique. La haute-contre est une catégorie de ténor qui a une tessiture très élevée, très aiguë. On la confond souvent avec le contre-ténor, mais la technique de chant n'est pas le même.
Exemple : Luciano Pavarotti dans une reprise cinématographique d'un opéra de Verdi

 

 

Le contre-ténor

Le contre-ténor atteint des notes très aigües. Il existe deux moyens pour l'homme de parvenir à chanter ainsi.
La méthode artificielle qui consiste à castrer les jeunes garçons avant la puberté est à l'origine des castrats, dont la virtuosité et la clarté de voix se trouvèrent longtemps sans égal, au prix d'un sacrifice humain conséquent.
La méthode naturelle repose sur une technique particulière de vibration partielle des cordes vocales.
Les contre-ténors et haute-contres interprètent principalement des œuvres religieuses et opéras du Moyen-Age, dans des rôles héroïques.
Exemple : James Bowman chante un aria de Haendel

 

 

Nouveau call-to-action

Les types de voix de femme en chant

La contralto

Elle correspond à la voix alto dans les chorales. Sa richesse et sa chaleur servent à merveille le lied romantique. Les solistes contraltos sont assez rares, et leur voix unique apporte une émotion profonde.
Cette tessiture s'atteint généralement avec la voix de poitrine, mais la contralto utilise aussi sa voix de tête dans les aigus.
Exemple : Nathalie Stutzmann chante Haendel

 

 

Le mezzo-soprano

La voix de mezzo-soprano est légère et expressive, avec une tessiture placée entre l'alto et le soprano. Elle se retrouve très souvent dans le répertoire français.
Exemple : Cecilia Bartoli interprète Carmen dans l'opéra de Bizet

 

 

Le soprano dramatique

Sa tessiture se place une ou deux notes en-dessous du soprano lyrique, mais au-dessus de la mezzo. Puissante, avec un caractère sombre, elle convient aux rôles dramatiques empreints de passion.
Exemple : Marie Vasconi sur du Dvorak

 

 

Le soprano lyrique

Le soprano lyrique, ou soprano, est une voix courante. Sa tessiture s'étend dans les aigus, avec une certaine puissance. Il est utilisée pour les rôles de servante ou d'héroïne.
Exemple : Anna Netrebko dans La Traviata de Verdi

 

 

Le soprano léger et le soprano colorature

Ces voix représentent les plus aiguës de tous les registres. Elles sont parfois confondues sous l'appellation soprano léger colorature, bien que la colorature atteigne trois ou quatre tons aigus supérieurs. Leur virtuosité s'accompagne de vocalises et de trilles impressionnantes, sur des rôles de soubrette, ou de jeune héroïne.
Exemple : Natalie Dessay dans "L'air des clochettes" de Lakmé

 

 Voir les profs près de chez vousClassification des voix : le mot de la fin


En plus de ces grands ensembles, les voix se distinguent également en fonction des rôles ou des compositeurs qu'elles peuvent interpréter (baryton verdi, basse bouffe...), liés à leur timbre.
L'identification du registre se fait seulement après la puberté car les enfants chantent spontanément dans une tessiture aiguë.

Recevez immédiatement notre documentation pour tout savoir sur nos cours et nos tarifs

Remplissez ce court formulaire et recevez gratuitement, sans engagement et en quelques secondes toutes les informations dont vous avez besoin.

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à vous informer sur nos offres. Allegro Musique est le seul destinataire de ces informations. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à cnil@allegromusique.fr.

être rappelé par nos conceillers

Pour tout savoir

Découvrez Allegro Musique!

VOIR NOTRE SITE
Nouveau call-to-action
VOIR LES PROFESSEURS  PRES DE CHEZ MOI