Portraits de professeurs : Angélina, prof de piano

Allegro Musique - Cours de Musique à Domicile

CONTACTEZ-NOUS

Portraits de professeurs : Angélina, prof de piano ...

Angelina est devenue prof de piano avec un parcours atypique puisqu’elle a commencé le piano à l’âge adulte avant de décider elle aussi de transmettre sa passion. La preuve que si on est véritablement passionné, il n’y a aucune raison de ne pas devenir musicien à n’importe quel âge ! Elle a accepté de répondre à quelques questions sur son métier de professeure de musique. Quelle est son expérience avec les élèves ? Quelles sont ses méthodes pédagogiques ? Elle nous raconte également son amour pour la musique. Peut-être même qu’elle vous donnera envie de participer aux Allegro Musique Awards avec vos élèves et vous donnera des arguments pour les convaincre ? Découvrez vite sa technique pour motiver ses élèves et leur faire aimer le solfège ! 

angelina

Quel instrument enseignez-vous et depuis combien de temps ? 

Je joue du piano depuis dix ans et je suis professeur de piano depuis trois ans, j’ai commencé à enseigner avec Allegro Musique justement !  

Pourquoi ? Qu’est-ce qui vous plait dans le fait d’être prof de piano à domicile ?  

C’est génial tout simplement ! J’aime beaucoup le contact avec les gens, je suis quelqu’un de très humain qui aime partager, échanger. Quand je vois mes élèves jouer, c’est une fierté pour moi de me dire que je leur ai appris et que c’est grâce à moi qu’ils prennent plaisir à pratiquer. J’ai 15 élèves avec Allegro Musique mais j’enseigne en parallèle de mon travail à l’hôpital. Mon rêve serait de pouvoir exclusivement enseigner la musique.  

Qu’est ce qui est le plus difficile dans ce métier selon vous ?  

Je dirais que c’est faire preuve de patience. Certains élèves sont appliqués et assidus mais d’autres moins. Il y a deux catégories d’élève : ceux pour lesquels la musique est une véritable passion, qui font leurs devoirs d’une fois sur l’autre et s’entrainent régulièrement. Et ceux pour lesquels la musique est un passe-temps, qui ne s’entrainent pas toujours d’une fois sur l’autre. Or, les cours de musique nécessitent de l’investissement personnel de la part des élèves pour progresser. Souvent avec ces élèves-là, il est nécessaire de travailler longtemps sur la même chose, ce qui demande donc plus de patience !  

A quel âge avez-vous pu commencer le piano ?  

Par hasard ! J’ai commencé tard car mes parents n’étaient pas du tout musiciens. A 27 ans, une de mes amies souhaitaient inscrire ses filles au conservatoire et m’en a parlé. Je lui ai exprimé mon désir d’apprendre et mes craintes qu’il soit trop tard puisque j’étais déjà adulte. Elle m’a encouragée à essayer et je suis donc allée au conservatoire pour demander s’il était encore possible de commencer à mon âge. J’ai passé ma première audition avec une prof de piano extraordinaire qui m’a ensuite beaucoup appris. En deuxième année, je jouais déjà des morceaux prévus pour les élèves de 5ème année, j’ai progressé très vite grâce aux encouragements de ma prof. Je manquais beaucoup de confiance en moi et elle m’a aidée à gagner en assurance. C’est aussi elle qui m’a incitée à donner des cours à mon tour.  

- Angélina au piano - 

IMG_0613

Avez-vous pour projet d’apprendre à jouer d’un autre instrument ?  

J’aimerais beaucoup ! Mais je n’ai pas trouvé d’instrument qui me plaise autant que le piano pour le moment et surtout je manque de temps pour m’y consacrer, j’ai de grosses semaines de travail et j’aurais beaucoup de mal à tout concilier.  

Quelle est la qualité première d’un bon prof de musique à vos yeux ?  

Je pense que c’est la patience ! Il y a deux sortes d’élèves : ceux pour qui c’est une passion et ceux pour qui c’est un passe-temps. Souvent les premiers sont plus investis que les seconds dans les entrainements entre chaque cours. Si bien qu’avec les seconds on stagne davantage, il faut reprendre souvent les mêmes choses donc ça demande de la patience. De même, lorsque ce sont les parents qui imposent les cours de piano à leurs enfants, il manque parfois la petite flamme et ça rend l’apprentissage plus difficile. Dans ces cas-là, j’essaie de détendre l’atmosphère en les faisant rire, en passant par des jeux ou bien j’improvise d’autres méthodes pour les aider à se concentrer. En général, ça fonctionne bien.  

Comment doit se comporter un prof de musique avec ses élèves ?  

Je pense que la priorité c’est d’être naturel, d’avoir de l’empathie, de la compassion pour les autres, d’aimer l’humain. C’est un moment de partage durant lequel le respect et la bienveillance sont précieux. Je pense que ce sont d’ailleurs des qualités dont on devrait faire preuve au quotidien, indépendamment des cours de musique. Enseigner c’est aussi partager nos émotions, il faut qu’il y ait un bon feeling entre le prof particulier de musique et son élève. 

Avez-vous toujours voulu enseigner ?  

Devenir prof de musique a toujours été un rêve lointain mais je me mettais beaucoup de barrières en me disant que je ne pourrais pas y arriver. Mais j’avais tort, quand on veut on peut. Il y a tellement d’émotions qui passent par la musique, ça ouvre beaucoup de portes ! La musique me bouleverse et j’essaie de transmettre cela à mes élèves. On parle beaucoup, on échange beaucoup notamment sur les ballets, l’histoire de la musique, leurs goûts aussi.  

Quel âge ont vos élèves en général ?  

J’ai des élèves de tout âge ! Je donne des cours de piano à des enfants, des jeunes adultes mais aussi des personnes retraitées. Mais je n’ai pas une pédagogie selon l’âge de mes élèves, je ne m’adapte pas vraiment de cette façon. Je dirais plutôt que j’y vais au feeling ! Si je vois qu’une méthode ne fonctionne pas, je passe à une autre. En général, j’arrive toujours à trouver autre chose pour capter l’attention et il m’arrive aussi de travailler sur des morceaux que les élèves me demandent eux-mêmes.  

- Chloé, élève d'Angélina a commencé le piano il y a peu - 

En général le solfège fait peur, comment faites-vous pour contrer les réticences de vos élèves à ce sujet ? 

Oui, le solfège rebute beaucoup ! Je ne fais jamais trente minutes de solfège puis trente minutes de pratique. Je considère qu’il faut tout faire en même temps pour garder les élèves motivés. Il faut toujours travailler avec l’instrument à portée. S’ils ne connaissent pas une gamme, on la rejoue mais je ne fais jamais que de la théorie. J’en parlais encore hier avec certains élèves qui ont arrêté le conservatoire à cause de ça : les méthodes étaient trop scolaires à leur goût.  

Combien d’élèves avez-vous coaché pour les Allegro Musique Awards ?  

J’en ai coaché onze ! Au début, ils ne voulaient pas trop participer mais je les ai encouragés en leur expliquant que c’était l’occasion de concrétiser leur travail, de mettre en avant le fruit de leurs efforts tout au long des cours. Je leur ai expliqué qu’ils ne devaient pas se mettre de barrières mais plutôt voir ça comme une expérience positive ! Moi-même j’ai toujours eu le trac avant les auditions, j’avais l’impression de me mettre à nu et je leur ai fait part de mon expérience pour qu’ils comprennent qu’en surmontant leurs craintes ils pouvaient réaliser de nombreuses choses et devenir la personne qu’ils veulent être. Ça a fonctionné puisqu’ils ont tous accepté ! On a donc beaucoup travaillé, notamment avec des élèves qui n’avaient jamais pris de leçons de piano ni de solfège et qui ont bien avancé. C’était un vrai bonheur !   

Comment avez-vous préparé vos élèves aux Allegro Musique Awards ? 

Je me suis appuyée sur des morceaux classiques et des techniques adaptées à leur niveau. L’important était qu’ils se fassent plaisir surtout. Ils se sont éclatés et ont partagé de bons moments pendant les répétitions et même s’ils n’ont pas gagné de prix, ils se sont amusés c’est le principal. Mais je suis joueuse, j’aime gagner donc j’étais un peu déçue que mes élèves ne remportent rien, d’autant plus que je trouvais qu’ils étaient extraordinaires et qu’ils avaient beaucoup travaillé.  

Comptez-vous participer cette année encore aux Allegro Musique Awards ?  

J’aimerais beaucoup le faire avec tous mes élèves, j’espère y arriver mais tout dépendra de la progression de chacun, il faut pouvoir présenter un projet abouti.  

Avez-vous prévu de faire un duo avec un élève cette année ?  

Oui, c’est prévu ! Je dois faire un morceau à quatre mains avec une de mes élèves qui joue extraordinairement bien et pour qui la musique est vraiment une passion, mais je pense que ce serait encore plus gratifiant d’organiser un duo entre deux de mes élèves, j’essaierai de le faire si c’est possible ! 

Quel conseil donneriez-vous à un élève adulte qui souhaite se lancer mais qui n’ose pas ?  

Je pense qu’il faut essayer car c’est impossible de savoir de quoi on est capable si on ne se lance pas. C’est aussi prendre le risque de passer à côté d’une belle expérience. Toutes les personnes avec qui j’ai eu cette discussion se sont laissé convaincre et se sont inscrites pour prendre des cours de piano chez Allegro Musique ! J’ai par exemple 4 élèves différents dans le même village à qui j’ai conseillé d’essayer sur un petit synthé et qui ont tous investi depuis dans un piano !  

Quels morceaux conseillez-vous pour les enfants qui commencent le piano ?  

Lascia ch'io pianga de Farinelli est le morceau sur lequel j’ai commencé et je le trouve adapté pour les enfants. C’est un morceau avec des notes très simples néanmoins très jolies et qui fait référence. 

Quels morceaux conseillez-vous pour débuter le piano à l’âge adulte ?  

Je propose souvent le morceau Je vole de Louane, ou encore Le mistral gagnant de Renaud. Il est possible aussi de commencer sur des partitions simplifiées de Mozart, pourquoi pas !  

Si vous aviez l’occasion de jouer avec un musicien reconnu, lequel choisiriez-vous ? 

Oh c’est une question difficile ! Je pense que je choisirais Chopin, ce serait mon rêve car j’ai toujours été fasciné par cet artiste. J’aurais adoré vivre à son époque pour le voir et profiter d’un cours avec lui. 

Recevez immédiatement notre documentation pour tout savoir sur nos cours et nos tarifs

Recevez gratuitement, sans engagement et en quelques secondes toutes les informations dont vous avez besoin.

Vos informations à caractère personnel sont destinées aux seules personnes habilitées à traiter ces demandes. Allegro Musique ayant désigné un Délégué à la Protection des Données auprès de la CNIL, conformément à la « Loi Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée et au RGPD, en justifiant de votre identité, vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification ou de suppression des informations vous concernant. Vous pouvez aussi retirer votre consentement en tout moment. Merci de nous adresser en ce cas un mail à dpo@allegromusique.com. Vous trouverez des informations exhaustives à propos de vos droits sur le site de la CNIL, à l'adresse https://www.cnil.fr

être rappelé par nos conceillers

Pour tout savoir

Découvrez Allegro Musique!

VOIR NOTRE SITE
Nouveau call-to-action
VOIR LES PROFESSEURS  PRES DE CHEZ MOI